Les japonaises sont-elles prudes ?

Vous allez voir que ce pays possède plein de petits truc comme ça ou les femmes sont en réalité très intelligente et pense avant tout a leurs intérêt tandis que les hommes pensent aux intérêts du pays en premier, et je crois que c’est le problème de ce pays est de son indice de fécondité désastreux.

Parce que dans d’autres pays les filles se font harceler, ont les abordent dans la rues avec des « hey mademoiselles, tu sais que t’es bonne, … » j’en passe et des meilleurs 😉. Article génial mais je voudrais savoir si les nom/prénom ont une importance mon nom de famille c’est smaïl c’est kabyl(région d’Algérie j’y tient) et en plus je bronze facilement T-T.
Mais dans mon ancien appart à Nagoya, j’ai pas le souvenir d’avoir eu trop froid pendant l’hiver… (Faut dire, l’hiver c’est plus facile, on peut mettre des pulls et des chaussettes… l’été, quand on est déjà en culotte, on peut rien enlever de plus pour avoir moins chaud…) Mais bref. Ensuite le mythe du Francais a toujours etais un peu éxageré , ok sa plait 1000fois mieu qun Algeriens ou un Roumains , mais les Japonnaises ne penses pas specialement a la France , dailleurs elles repondent generalement les Ricains et les Anglais comme etant leurs eventuels dream prince etrangers. Mais quand tu es habitué à l’Europe ou l’Amérique du Nord, où il y a du wifi « gratuit » un peu de partout, et bien cela surprend de ne pas en avoir dans un pays développé comme le Japon.

Les 21 choses qui agacent les étrangers au Japon

Évidement tu te fais draguer par les japonais aussi mais quand tu leur fais comprendre que c’est mort, ils insistent pas et desfois ils restent même discuter avec toi et te paie un verre sans rien demander en retour.
Aimant les mangas, les dramas, la hightech, les jeux, la nourriture, regarder simplement de belles femmes marcher dans des rues propres, tout cela avec un sentiment de sécurité que je n’avais pas en France, je peux dire que j’habite au Paradis…
Oyaji, expatrié français. Maintenant j’avoue qu’il est probable que le raccourci reste quand même relativement général (tout au plus comme tu le disais en fonction de l’habit plus ou moins décontracté/classe et du type de comportement). ) des ambulances qui passent dans la rue à 3h du matin ALORS QU’IL N’Y A PERSONNE SUR LA ROUTE, SACREBLEU, et le pire de tout, quand tu es au Japon en période d’élections et que les camionnettes de « propagande » (y’a pas d’autres terme) passent dans la rue cinquante fois par jour pour te dire de voter pour tel ou tel péquenaud. A part ça, jamais un homme n’a été vulgaire ou grossier avec moi (ou peut-être une ou deux fois mais ça ne m’a pas marqué), et franchement en tant que femme étant habitué à la France, ça fait un énorme bien.

Une fois, je me suis même fait draguer par un jeune homme marié lors d’un dîné… Le tout, devant sa chérie qui ne comprenait rien à notre conversation en anglais/français… (le monsieur apprenait le français). En effet, pour BEAUCOUP de japonais, les étrangers au Japon sont des américain et cela est dû à l’Histoire, car ce sont les américains qui sont arrivés ici en masse après la seconde guerre mondiale. Bien sûr, le post d’Aala est à prendre « en général » (très bon post, d’ailleurs^^) on a tous des petites anecdotes qui montrent que « oui c’est comme ça », ou « non », ou encore « c’est plus nuancé » ^^ .

Et la situation où tu t’incrustes aux soirées entre collègues avec ton mari m’a fait beaucoup sourire parce que j’avais lu une analyse là-dessus, d’un chercheur, qui démontrait que les japonais n’étaient pas vraiment fan de ce genre de pratiques. Et accrochez-vous parce que quand vous rentrez dans un magasin, vous aurez le droit à un nombre incalculable de « irasshaimase » (bienvenue) criés sans réelle volonté de bien vous accueillir mais plus à répétition.

Premièrement les Japonais et surtout les Japonaises ont le compliment facile, même si c’est parfois par pure politesse, et n’hésitent pas à faire des compliments en abondance sur le physique.  » C’est clair que ce sera plus facile à lire pour les étrangers mais alors ce sera difficile de se faire guider par les japonais parce qu’eux vont connaitre le nom japonais de la rue et les étrangers le nom anglais de cette dernière, une belle connerie.

Les japonais envers les étrangers : portraits des comportements types

Par contre au Japon, je suis beaucoup plus épanouie, je me sens plus à l’aise, je me sens bien en tant que française parmi les japonais/japonaises, mes conditions de vie amicales, professionnelles et personnelles me semblent aux antipodes de ce que j’ai vécu en Corse.

Et puis, il y à quelques jours j’ai découvert un article, en français, sur le sujet, et j’ai décidé de prendre mon ordinateur et de passer à l’acte afin d’apporter ma pierre à l’édifice et de partager mes expériences sur le sujet, très complexe et vaste. J’ai pas pu m’empêcher de penser du point de vue d’un japonais: ”de toute façon, les occidentaux se ressemble tous”, comme on dit de notre côté du monde pour les autre ethnies x). Je suis à Tokyo quand je vous écris ceci,je suis Noir ,je parle anglais,ca facilite bcp mon séjour,c’est très lourd ici ,mais dès que Moi je vais vers une japonaise ou japonais,il ou elle me montre le lieu que je cherche jusqu’à me déposer à l’endroit .

Une femme occidentale habituée à l’égalité totale des sexes aura peut être plus de mal à s’épanouir dans une société où les femmes qui ont des postes à hautes responsabilités sont rares. Je vient de Nice et pour dire les filles sont facilement bronzées ici… je compte peut être m’installer pour 1 ans au japon, pour le travail ( les relations amoureuses avec un asiat c’est pas pour moi, question de mentalité j’imagine). Les japonaises qui sont allées à l’étranger (ou, celles qui veulent y aller prochainement ou, celles qui le veulent mais n’en ont pas les moyens ou, celles qui veulent seulement apprendre une langue étrangère pour paraitre bien en société) sont vraiment attirés par les étrangers. si t’est encore au japon quand je passe je te propose de t’apporter un pti truc de france si y a un truc de france qui te manque n’hesite pas et ca serai un plaisir de prendre un café avec toi.
D’ailleurs on le voit très simplement cette absence d’intérêt par le fait que les femmes occidentales cherchent a se regrouper entre elles et avec leurs homologue hommes occidental, ce qui est temps qu’homme occidental est assez déplaisant, si je vais au resto japonais ce n’est pas pour manger une blanquette de veaux.

Enfin moi je n’arrive pas à rester éloignée de mon copain si je suis avec lui, même après 6 ans de relation ^_^ c’est nos façons d’être après tout, je veux bien sûr bien faire des efforts pour ne pas leur manquer de respect, mais à un moment j’oublierai forcément des choses. Et puis, le coup de prendre les étrangers pour des américains n’arrivent pas qu’à des personnes comme moi (français avec des origines) puisque ça arrive aussi à des français « blanc ». Et encore plus d’accord avec toi pour le japonais qui va à Paris, par contre là c’est eux qui provoquent ça hein, avec leurs pseudo guide de la France qui mettent en avant la Tour Eiffel, les Champs Elysés, les français comme des romantiques et Amélie Poulain.

Les asiatiques sont des coincés ?

9 : La pauvreté du vocabulaire : Ah ah ça me rappelle une année où j’étais allée voir les feux d’artifice de la Sumida, et les nanas derrière nous n’arrêtaient pas de crier « kireiiiiii » sans arrêt, ce qui …. Alors quand vous achetez votre pain, on vous le mettra dans un emballage papier, on vous donnera une serviette en papier, mettra le tout dans un grand sac en plastique et vous donnera un sac de rechange au cas où. J’ai déjà horreur de ça en France où on nous fout relativement la paix, mais ici, on se sent agressé par les pubs, les clips, les vendeurs… (Enfin, surtout dans les grandes villes, notons). Le Japonais n’aura pas forcément le réflexe de retenir une porte ou de payer l’addition lors d’un rendez-vous galant alors que ce sont des choses que beaucoup d’étrangers font naturellement.

Je ne dirais pas que je suis totalement d’accord ou totalement pas d’accord avec l’article (il m’a fait penser à Charisma-man ) car il peut refléter ce qui est dit en grande majorité (qui dit majorité dit aussi minorité ^^ ) mais j’attends de partir au Japon pour me faire ma propre idée.
Penses-tu que le raccourci « américain » puisse venir du fait que les japonais ont l’habitude depuis longtemps du meltingpot américain, mais qu’ils ont encore – comme tu le disais en parlant d’Amélie Poulain – l’image de la France « blanche » (l’équivalent du WASP américain) .

Les 21 choses qui agacent les étrangers au Japon

73 m pour 62 kg, je n’ai pas l’impression d’être un beau gosse mais il arrive de temps en temps que l’on me demande des autographes d’Abe Hiroshi pour ceux & celles qui connaissent cet acteur) c’est en partie parce que je pratique les arts martiaux depuis l’âge de 5 ans (j’en ai 47) & j’habite dans un dojo privé.

Quand on se trouve dans un pays asiatique dont la population d’étrangers est de moins de 2%, et que parmi ces 2% la grande majorité est chinoise ou coréenne, on sort vite du lot en étant Blanc. Mais bien au delà de ça la chose qui boost le plus l’égo c’est d’entendre dans la rue des “kakkoii” (garçon cool ou classe) ou des “ikemen” (beau garçon) dans les conversations de filles peu discrètes qui pensent que l’on ne comprend pas le japonais.

Malheureusement en voyant que les japonais préfère les francaise blonde au yeux bleus sa me sombre dans le désespoir car je suis blonde dorée mais sa se voit qu’au soleil sinon on dirait que je suis brune . Ces collègues sont au départ extrêmement surpris de me voir rappliquer au restaurant ou au bureau et puis au final tous ce passe bien, je rencontre du monde, socialement j’apprends de chacun et ceux qui le veulent bien en apprennent aussi sur moi, ect…
J’explique aussi qu’en France, il est courant de sortir en couple et entre collègues en même temps, que mon mari me fais partager sa culture et que je lui fais partager la mienne et qu’il est amusant de bousculer gentiment les habitudes, que c’est appréciables d’échanger un dialogue avec ses collègues, d’où ma présence au restaurant par exemple. Autre question: tu disais qu’on paie beaucoup en cash mais que paradoxalement retirer du liquide ça peut être compliqué à cause des horaires/cartes étrangères pas toujours acceptées: est-ce qu’il y a un moyen de repérer les distributeurs qui acceptent les cartes étrangères.

Les asiatiques sont des coincés ?

Je vais répondre au femmes qui posent la question qui tue sur les japonais pour des femmes étrangères et je vais être dur mais je sais pourquoi et oui on va me critiquer et je m’en moque car ceci est réel .

J’ai lu des articles sur des filles qui se font violer et qui ne comprennent pas que c’est un viol, du genre « moi, ma première fois, c’était avec un sempai dans une voiture, j’avais pas envie, mais il a pas voulu arrêter, alors… » MAIS WHAAAAT . Et par voie de conséquence on peut penser que pour une Japonaise, sortir avec un Blanc donne un sentiment de réussite, elle devient à son tour une personne exceptionnelle, on la regarde dans la rue, on s’imagine qu’elle parle l’anglais couramment etc. 14: J’ai vécu au Canada et passé plus de 3 mois aux USA et je te confirme sans AUCUN problème que le Japon est le pays de la surconsommation à outrance et qu’aucun pays n’est son égal, et de très loin. Pour ce qui est des reniflements, c’est une pratique normale au Japon, et il est, en général, très mal vu de se moucher le nez en public (même si de manière ponctuelle des japonais peuvent le faire, ce qui est très très minoritaire). Quand je l’ai vu, avant de le lire, je me suis dis « coool » quelqu’un qui partage son vécu de manière très détaillé et qui argumente, mais quand j’ai finis de le lire, l’impression qui m’est resté est celle de quelqu’un qui veut juste « nier » pour « nier » et j’avoue que c’est un peu dommage, et j’espère me trompe 😀 . Mais le problème qui peut se poser est quand tu voyages sur place, que tu as des plafonds de retrait à la semaine et que tes dépenses vont être limitées à cause de ça parce que tu ne peux pas payer avec ta carte.

merci pour l’article Aala j’ai vécu tout ca et je le vis encore mais ce qui m’agace et je n’arrive pas a m’habituer c’est la 2 et surtout le fait qu’Ils prennent le grand bol plonge la tète dedans le bruit qui va avec « YADA » comme ils disent.

Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, les frais téléphoniques au Japon sont extrêmement cher et quasiment les mêmes quelque soit l’opérateur, cela cachant très vraisemblablement une entente entre les opérateurs pour s’en mettre plein les poches.

Dans cet article, je vais donc, essayer, de mettre en avant ces comportements types, très complexe à comprendre, à analyser et à constater, mais qui reviennent au quotidien, pour les étrangers vivant au Japon.

Je suis arrivé au Japon quand le film “Pirate des Caraïbes” faisait un carton et avec mes cheveux longs et ma barbe on m’a dit des dizaines de fois, peut-être même des centaines, que je ressemblais à Johnny Depp qui est extrêmement apprécié au Japon. car j’ai un beau visage, mais je suis un peu enrober et malgré mes 17 ans je n’ai jamais eu de petite amie, et voulant emménager au Japon en 2017 je voulais une réponse à cette question. Merci de ra reponse aiji 🙂 , ce que je voulais dire c est comment les japonais/ses voient les etrangers “gros” est ce qu ils les evitent ou est ce que ca ne change rien à leurs comportements vu qu il y en a pas beaucoup. C’est un des points qui me gênent au Japon, tout doit être pareil, rentrer dans le moule, tous les lycéens doivent faire leur sotsugyou à 18 ans et pas avant et pas après, et ensuite sortir de l’université quatre ans plus tard et entrer dans une boîte… On dirait des petits robots.

    Donc oui, être étrangère est un plus, je le vois bien… Concernant mon homme, mes cheveux blonds et surtout mes yeux bleus le rendent fou (il passe son temps à me dire qu’il aime mes yeux) mais à la limite, il ne me choque pas car il a toujours connu des femmes blanches et à vécu au contact de blancs.
    Juste pour alimenter le débat… (je ne suis allé à Tokyo qu’une fois pour le boulot, donc en aucun cas je ne peux faire de généralités, surtout que mes interlocuteurs savaient parfaitement ma nationalité).

    C’est pareil pour beaucoup, car effectivement, les françaises sont un peu des chieuses ^^ se tourner vers des françaises de type asiatique ne change pas la donne, je tiens à le préciser x)
    Ah oui et ce syndrome de Paris ça m’énerve … Cette ville avait beau être le phare culturel de la France, maintenant elle n’en reflète presque plus qu’une mauvaise image.

    La jeune femme ne correspond pas vraiment à l’archétype de l’Andalouse, belle brune méditerranéenne, mais plutôt petite, chétive, châtain auburn, grand yeux bleus (bref à une française des campagnes de Lorraine ou du Nord), mais extrêmement souriante et chaleureuse, passionnée par la culture nippone. Pour les japonais qui n’ont pas eu la chance de quitter leur ile, c’est tout simplement un bout d’occident qui vient à eux…
    Enfin bref, à ce que j’ai constaté par contre puisqu’on parle de bagatelle c’est que les japonaises iront volontiers dans votre lit mais pour du plus sérieux elles préfèrent les hommes beaucoup plus mûrs (étant fidèle, je ne suis plus dans le coup… Place aux jeunes .

    ses claire que personne ne souette vivre comme voues les gas vous etes des etre perdu incapable de faire et de ponsse croiyee vous vraiment que cette vie que vous mennez est une vrai vie vous etes des perdu dans la vrai vie mais je ne vous intimide pas car l’entourage qui vous menne a demender l’intention des autre est lui meme une vectime vectime de lui meme et aforce qu’il est vectime de son existance que votre existance a vous n’et rien pour finir desoler pour mon ecreture mal je n’ai aprit cette lange que cette dernier mois je me demende pourquoi . Mais j’aimerais dire quand même qu’au Japon, ça m’est déjà arrivé d’avoir des contacts autres que robotisés avec les vendeurs/serveurs/caissiers (peut-être une dizaine de fois en un an) et quand ça m’arrivait j’étais au paradis pour le reste de la semaine . Konban wa Aala alias tunimaal, je viens de tomber par hasard sur ton article (en vacances à Hokkaido) & j’ai vraiment pris un plaisir énorme à lire ton vécu japonais (qui m’a fait rire au vu de ma propre expérience, 1ère visite du japon en 1985 car j’adore les mangas japonais). Le truc qui m’a vraiment agacé au Japon, c’est les nanas dans les magasins et leur irasshaimase toutes les 2 secondes… Je les appelle les pokémon maintenant XD (comme les pokémon répètent leur nom…). Bon, après on bitche, mais y’a aussi des choses très bien au Japon, comme le fait de se faire livrer par Amazon le lendemain, ou le Takkyûbin avec les valises, ou la sûreté, la rapidité des choses (sauf quand ça concerne internet, ah là là), le confort général, les petits inventions qui servent à rien mais qui facilitent la vie (la moumoute qui se colle au siège des toilettes, mais qui est le dieu qui a inventé ça. Sympa cet article, moi qui aime le Japon tant dans sa culture que dans sa langue c’est rassurant au niveau des filles, avec mes 1m80 yeux bleus verts et cheveux blonds foncés je vais me marrer ^^. Pour la langue, j’ai mis 6 mois pour me débrouiller & être compréhensible en japonais, 6 autres mois pour avoir des discussions normales puis 6 autres mois pour parvenir à avoir suffisamment de connaissance afin d’entamer des discussions philosophiques….

    Show Buttons
    Hide Buttons